Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Equipe engagée dans la recherche et la création de supports éducatifs islamiques destinés à toute la famille.

Recherche

Boutique

Pour vous rendre sur la boutique en ligne,

cliquez ICI.

 


Notre nouveauté

Le pack prière

 

Le pack prière fille ou garçon

 

 

 

Notre sélection pour les vacances

 

 

cahier-jeux 01

Le cahier de jeux du petit musulman

 

A-la-decouverte-de-la-Priere.jpgA la découverte de la Prière

1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 14:15

 

Le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit : « Profitez de cinq choses avant cinq autres : Votre jeunesse avant votre vieillesse, votre santé avant votre maladie, votre richesse avant votre pauvreté votre temps libre avant vos préoccupations et votre vie avant votre mort ».(Cité par Hâkim dans son Moustadrak vol.3 – pg.341 et par Bayhaqui dans son Sounan)

106_by_hilmimurat.jpg 
En effet, à certains moments de notre vie on se rappelle le temps qui passe ... cela peut être quelque chose qui nous a affligé, un mot que avons lu ou un incident dont nous avons été témoin. Nous sentons les secondes s’écouler de notre vie et nous sommes emplis d’un sentiment de désespoir. Qu’avons-nous accompli ? Qu’avons-nous fait de notre vie ?

 
Nous nous rappelons les aspirations que nous avions et qui sont restées dormantes ... enterrées ... alors que nous sommes occupés à construire notre vie dans ce monde terrestre. Nous nous rappelons combien nous voulions être les véritables et heureux serviteurs du Créateur et nous sommes devenus malades d’inquiétude et de honte. Nous voyons comment nous ne nous sommes pas rapprochés d’un pouce de ce but. Nous voulions faire amende honorable ... nous savons que nous pouvons le faire.

 
Et alors nous recommençons tout à nouveau. Nous commençons à rassembler nos idées et nos résolutions. Cette fois nous n’oublierons pas et nous n’échouerons pas, Incha’Allah. Nous jeûnerons plus, nous prierons plus, nous ferons plus de récitation de Qour'aan ... Nous changerons le monde et nous en ferons un meilleur endroit.

Au départ nous avons des promesses et de l’enthousiasme, mais au fil des mois, notre détermination s’envole et nos bonnes actions sont oubliées. Une fois encore nos résolutions restent (du domaine de bonnes intentions .... jusqu’à la prochaine fois ou quelque chose nous poussera à une introspection.

Comment pouvons nous éviter cela ? Comment pouvons nous transformer nos bonnes intentions en des actions réelles ?

Je ne prétends pas avoir toutes les réponses. Je peux seulement partager ce que j’ai appris de ma propre lutte avec les bonnes intentions et les résolutions. Voici quelques conseils dont j’espère que vous trouverez utiles en essayant de vivre l’Islam quotidiennement :

  • Purifier vos intentions et rappelez vous que vous voulez rechercher le plaisir d’ Allah.

La sincérité dans tout ce que nous faisons est un ordre d’Allah :

« Dis : en vérité, ma Salâh, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur  de l’univers.

A lui nul associé ! Et voilà ce qu’il m’a été ordonné, et je suis le premier (parmi vous)  à me soumettre. » (Chapitre 6 – versets 162,163)
 

Allah dit aussi : « Adore donc Allah en lui vouant un culte exclusif. (et non par ostentation et non pour rivaliser avec lui en adoration). 

C’est à Allah qu’appartient la religion pure. » (Chapitre 39 – versets 2,3)

 
Ibnou Qayyim (Rahimahoullah) dit : « Les actions sans sincérité sont comme un voyageur qui porte de la saleté dans sa gourde. Le fait de porter cela l’accable et ne lui apporte aucun profit. » 

God_is_the_Greatest_by_ajeeb.jpg

  • Recherchez Son Aide par les invocations 

Allah a dit à son Messager (sallallâhou 'alayhi wa sallam) qu’Il est proche et répond aux supplications du serviteur qui l’appelle. Il dit :

« Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi…alors Je suis tout proche (d’eux) : Je répond à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie. »  (Chapitre 2 – verset 186)

« Certes, quand nous devons nous tourner : « N’est-il pas Celui qui répond à l’angoissé quand il L’invoque, et qui enlève le mal ? » (Chapitre 27 – verset 62)
 

  • Ne remettez pas à plus tard :

Il nous est facile de remettre quelque chose à demain si bien que nous pouvons justifier qu’aujourd’hui nous ne disciplinons pas. Combien de fois avons-nous dit : « Incha’Allah je ferais un changement demain »? Mais nous n’avons jamais été sur le point de le faire.

Un de nos savants a dit : « Faites attention au fait de remettre à plus tard. C’est la grande arme de Chaytaan ».

Ne faites pas de promesse sans enthousiasme, vous ne trompez personne d’autre que vous-même. Mettez à l’exécution vos résolutions avec optimisme et zèle.
 

  • Avancez doucement et ayez des objectifs réalistes dans notre pratique religieuse

Nous établissons souvent des plans ambitieux seulement pour être découragés lorsque nous ne pouvons soutenir nos efforts. Souvenons nous qu’aucune bonne action n’est trop petite. Le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam)  fut questionné :

 « Quelle est l’action la plus aimée d’Allah ? ». Il répondit : « L’action qui est constante, même si c’est une petite action» (Cité par Boukhâri dans son Sahih, hadith 5984)

 
Ibnou Hajr (rahimahoullah) écrit en commentaire : « La constance dans l’action inférieure en récompense est plus aimée  par Allah qu’une action plus grande en récompense mais qui est faite sans constance. » (
Fat-houl Bâri vol.11 – pg.348)

De petits changements apportent plus que des pas de géants, alors commencez par de petites actions afin que vous puissiez les accomplir facilement et avec constance avant de passer à d’autres challenges. Cela vous motivera et vous vous sentirez heureux. Incha’Allah, vous trouverez pour cela du temps supplémentaire, vous avez fait une grande différence.
 

  • Construire un bon système de soutien :

 Ibn Hazm (rahimahoullah) a dit : « Quelqu’un qui vous critique prend soin de votre amitié. Quelqu’un qui attache peu d’importance à vos fautes ne se soucie pas de vous. »

Il est dit que les rappels profitent aux croyants, alors entourez-vous de bons compagnons qui vous donneront des avis sincères et qui vos soutiendront dans vos résolutions.

Gardez a l’esprit ce que Ali (Radhia Allâhou anhou) a dit : «  Côtoyez les nobles personnes, vous deviendrez l’une d’elles, et éloignez vous  des mauvaises personnes afin de vous protéger de leurs maux. »
 

  • Suivez vos progrès et soyez constant.

Mettez à l’écrit vos objectifs ; accrocher cette liste au mur ; gardez-la dans votre agenda, glissez dans votre porte feuille ou coller dans votre casier. Vous aussi tenir un journal ou un carnet détaillant ce que vous faites – commencez même un blog ! Soyez honnête avec vous-même et revoyez vos objectifs. L’idée est de ne pas se laisser aller. En effet, lorsque le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) faisait quelque chose, il s’y tenait. Voyons le Hadith Qoudsi dans lequel Allah dit :

« Mon serviteur ne cesse de se rapprocher de moi (et d’être aimé par Moi) avec des actes "surrégatoires" jusqu’à ce que Je l’aime. » (Cité par Boukhâri dans son Sahih, hadith 6021) 

 La phrase « Ne cesse de se rapprocher»  (Maa yazaalou) annonce la continuité.

Ibn Hajar écrit en commentaire de ce hadith : « Celui qui s’acquitte de ses obligations et fait preuve de constance dans les actes surérogatoires (nawâfil) l’amènera jusqu’à être aimé par Allah » (Fat-houl Bâri vol.11 – pg.348)
 

prayer_iii_by_teakster-d344c0j.jpg

  •  Evitez l’épuisement :

Il est inévitable que quelquefois nous sentions comme si notre Foi (îmâan) atteint son point le plus bas ou comme si nous manquions de courage pour continuer notre combat. Le Messager d’Allah (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit : « La Foi (Îmaan) s’use dans vos cœurs à l’instar du tissu qui s’élime et tombe en lambeauxDemandez donc à Allah de renouvelez l’Îmaan dans vos cœurs. »

(Cité par Hakim dans son Moustadrak qui écrit : « ce hadith n’a pas été cité dans les deux Sahih de Boukhâri et Mouslim mais ses narrateurs sont égyptiens et sont fiables. Imam Mouslim les a cité dans son Sahih. » Hakim écrit aussi : «Imam Zahabi confirme cela. »)
 

Continuer a faire de bonnes actions et des actes d’adoration ne signifie pas s’épuiser jusqu’au point de non-retour. Nous continuons les actes obligatoires. Lorsque nous avons l’énergie et l’envie, nous nous efforçons de faire plus ou alors nous faisons autant que nous pouvons. Le messager d’Allah (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit :

« La religion est facile ; et celui qui se surcharge lui-même dans la religion ne sera pas capable de continuer dans cette voie. Accrochez-vous à la modération (et à la droiture) dans l’action (ne soyez pas extrémistes) et rapprochez-vous  de la perfection.... »
(Cité par Boukhâri dans son Sahih, hadith 38)

Ibnoul Mounîr écrit : « Ce hadith n’interdit pas la recherche de la perfection qui est désirée dans les actions ; il avertit d’un tel extrémisme dans son accomplissement qui mène celui qui pratique à l’abandon complète de l’action ; il avertit aussi contre la priorité accordée aux actes surérogatoires(nawâfil) au détriment des actions obligatoires (farâ-idh) » (Fat-houl Bâri vol.1 – pg.119)

 
Selon une autre version, le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit :

« Soyez toujours modérés, et vous atteindrez votre but. » (Cité par Boukhâri dans son Sahih, hadith 5982)
 

  • Recherchez l’inspiration

Les meilleures sources d’inspiration sont le Saint Qour’aan, le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam), ses compagnons, les pieux prédécesseurs et les savants.

 
Voyons l’exemple d’Abou Moussa al Ash’ari (radhia Allâhou anhou). Il avait l’habitude de faire beaucoup d’actes d’adoration à la fin de sa vie de sorte qu’on lui demanda : « Pourquoi ne t’arrêtes-tu pas un peu et sois moins sévère avec toi-même ? » Il répondit : « Lorsque les chevaux sont lâchés dans une course et qu’ils sont proches de la ligne d’arrivée, ils donnent toute la force qu’ils ont .Ce qui reste de ma vie est moins que cela. »
Il est dit qu’il continua à faire énormément d’adoration jusqu’à sa mort.

 
Il y a aussi Amir ibn Abdoullah (radhia Allâhou anhou) à qui on demanda une fois : 

« Comment peux-tu supporter de rester éveillé toute la nuit et assoiffé dans l’intense chaleur du jour ? » Il répondit : « Qu’y a t-il au fait de remettre la nourriture de la journée au soir, et le sommeil de la nuit au jour ? Ce n’est pas un problème. » Lorsque la nuit venait, il disait : « Le souvenir de la chaleur du feu de l’Enfer m’a enlevé le sommeil. » Et il ne dormait pas jusqu’à l’aube.

 

Abou Hayan (rahimahoullah) rapporte que son père a dit : « Rabi’ ibnou Khuthaym (rahimahoullah) était infirme et on avait l’habitude de le transporter pour la Salah en congrégation. Beaucoup de gens lui dirent : « Tu as une excuse (pour ne pas venir).» Il dit : « J‘ai entendu hayya’alas-salah, l’appel à la salâh; si vous pouvez venir à la salâh même en rampant, faites le », paraphrasant un hadith.

dua___by_nimitnigam-d4826me.jpg

  • Variez vos actes d’adoration 

Allah -dans son infini bonté- nous a accordé différents actes d’adoration à faire : certaines sont physiques tel la Salâh (prière) ; d’autres sont en rapport avec les biens tel la Zakât et la Sadaqah ; d’autre sont orales comme le dhikr et les dou’a (invocations).

Peut être que la sagesse derrière cette variété est que cela s’adresse aux différentes inclinations et capacités des gens. Des personnes peuvent aimer tels actes d’adoration plus que d’autres. En effet, Allah a créé les portes du paradis selon les différents types d’adoration. Selon un hadith rapporté par Abou Houreyra (radhia Allâhou anhou) , le messager d’Allah (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit :

 

« Celui qui dépense (…) pour (l’amour d’) Allah sera appelé des portes du paradis : « Ô serviteur d’Allah, c’est une très bonne action.»
Celui qui fait partie des gens de la S
alâh sera appelé de la porte de la Salâh.
Celui qui fait partie des gens du djihad sera appelé par la porte du djihad.
Celui qui fait partie des jeûneurs sera appelé par la porte de « Al Rayyan ».
Celui qui fait partie des gens qui ont fait l’aumône
sera appelé par la porte de la charité. 
» 
(Cité par Boukhâri dans son Sahih, hadith 1764)
  
  • Ne gaspillez même pas une minute

Comme il est dit plus haut, il existe une variété d’actions que nous pouvons faire. Il y  a des jours où on est occupé avec le ménage, le travail ou les obligations familiales, les amis. Cela ne veut pas dire que nous n’avons pas le temps d’inclure notre résolution de vivre l’Islam quotidiennement.

Nous pouvons faire le dhikr tout en cuisinant, mémoriser un dou’a en attendant le bus, écouter un discours islamique en conduisant en rentrant du travail…la liste est longue.

Ce qui compte ? De faire ce qu’on peut quand on peut.

Qu’Allah nous accorde la constance et le meilleur dans ce monde et dans l’autre, Aamîne.

 

Echo de la jeunesse

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Musulmane - dans Religion
commenter cet article

commentaires