Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Equipe engagée dans la recherche et la création de supports éducatifs islamiques destinés à toute la famille.

Recherche

Boutique

Pour vous rendre sur la boutique en ligne,

cliquez ICI.

 


Notre nouveauté

Le pack prière

 

Le pack prière fille ou garçon

 

 

 

Notre sélection pour les vacances

 

 

cahier-jeux 01

Le cahier de jeux du petit musulman

 

A-la-decouverte-de-la-Priere.jpgA la découverte de la Prière

2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 08:02

Premier acte : Manger ou boire intentionnellement
Celui qui mange ou boit intentionnellement verra son jeûne rompu. Cependant, s’il lui arrive d’avaler de la nourriture ou de la boisson involontairement, comme c’est le cas lors d’un oubli par exemple, il n’aura pas interrompu son jeûne et il devra continuer à jeûner sa journée. Le prophète, paix et salut sur lui, a dit : « La personne, en état de jeûne, qui mange ou qui boit alors qu’elle a oublié, devra poursuivre son jeûne car c’est Dieu Qui l’a nourrie et abreuvée. » (Rapporté par Al-Jamaa)


Second acte : Vomir intentionnellement
Celui qui vomit intentionnellement verra son jeûne annulé. Cependant, s’il c’est involontaire, le Musulman pourra alors continuer à jeûner. L’Envoyé de Dieu, paix et salut sur lui, a dit : « Celui qui vomit involontairement ne jeûnera pas les jours manqués alors que celui qui vomit intentionnellement devra répéter son jeûne. » (Rapporté par Ahmed, Abou Daoud et autres)

Troisième acte : L’accouchement ou la venue de règles chez la femme
Tous les savants sont d’accords pour dire que si la femme accouche ou voit apparaître ses règles pendant la journée, elle devra interrompre son jeûne même si cela survient peu de temps avant le coucher du soleil.


Quatrième acte : L’éjaculation volontaire
La sortie volontaire de sperme interrompra le jeûne quelle qu’en soit la raison.


Cinquième acte : L’absorption par la bouche d’aliments non nutritifs
Les savants considèrent que toute absorption d’aliments non nutritifs, tels que le sel par exemple, annulent le jeûne.


Sixième acte : Vouloir rompre son jeûne
Le Musulman ayant décidé de rompre son jeûne l’aura annulé, même s’il n’y parvient pas, car l’intention constitue un principe fondamental du jeûne.


Septième acte : Manger, boire ou accomplir l’acte charnel avec sa femme en pensant faussement que l’heure du coucher du soleil soit arrivée

Celui qui mangera, boira ou accomplira un acte charnel avec sa femme, pensant que l’heure du coucher du soleil est déjà venue alors qu’il n’en est rien, verra son jeûne annulé.

 

 

Extrait d'un article rédigé par PSM (Participation et spiritualité musulmane). Cliquez ici pour le lire en entier.

Source première : « Fiquh-Sunna » - Saïd Sabiq

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Musulmane - dans Religion
commenter cet article

commentaires